Zadig, Voltaire

Publié le par Le Colibri

Zadig, Voltaire

Histoire

Zadig est un homme sage, je dirais un homme parfait, à qui la destinée réserve de nombreuses déconvenues.

Des jeunes femmes moins amoureuses qu'elles ne le prétendent sont à l'origine de ses premières déceptions. Ensuite, ses qualités de déductions le font désigner comme coupable d'un vol, et enfin ses bons conseils le rapprocheront du roi et un peu trop de sa femme…

Alors contraint à quitter Babylone, ce n'est pas pour autant la fin de ses aventures : de déconvenue en déconvenue il guide des hommes avec une telle sagesse qu'il se fait à chaque fois de nouveaux ennemis.

La fin du livre relate son retour à Babylone et ses retrouvailles finalement heureuses avec la reine.

Mon avis

Le style de Voltaire est loin d'être mon préféré, mais il a l'avantage d'être facile à lire. Le personnage de Zadig est également un peu trop parfait pour être vrai, et l'égo de Voltaire est sans limite s'il le voulait à son image !

Les histoires, quant à elle, sont intéressantes pour certaines, plutôt bien construites et nous apprennent des évidences - je suppose que l'objectif était justement de rendre évidents des raisonnements qui ne l'étaient pas forcément à l'époque.

J'ai beaucoup aimé le chapitre où Zadig « devine » quels sont les chien et cheval volé respectivement à la reine et au roi, sans les avoir vus, mais en faisant œuvre de déduction. Un avant-goût de Sherlock Holmes !

Globalement, mon avis est mitigé : c'est peut-être un roman plein d'enseignements pour une lecture scolaire, mais pas un plaisir à lire… Il n'est pas pour autant à toi, puisque comme je l'ai dit, il se lit facilement.

Je dirais plutôt « insignifiant ».

=|

Commenter cet article