Mémé dans les orties, Aurélie Valognes

Publié le par Le Colibri

Histoire

Ferdinand est un vieil acariâtre ne souhaitant se lier avec aucun des habitants de sa copropriété, et prenant au contraire un malin plaisir à les faire tourner en bourrique.

Divorcé (et veuf), avec une fille unique vivant à l'autre bout du monde, sa chienne Daisy est son seul compagnon et le seul être qu'il aime.

Mais Daisy est à l'origine de conflits avec la gardienne, Mme Suarez, qui a pour objectif de lui faire quitter l'immeuble.

Elle serait presque parvenu à ses fins, sans l'arrivée d'une nouvelle voisine de 13 ans qui s'incruste chez Ferdinand pour le déjeuner, et de Béatrice, avocate de 93 ans habitant sur le même palier. Elles vont réussir à ouvrir son cœur desséché et changer sa sa elles vont réussir à ouvrir son cœur desséché et changer sa vie…

Mon avis

Les premiers chapitres de ce livre ne m'ont vraiment pas emballé, entre une bande de vieux grincheux et une narration plus que décousue dans le temps.

Les ellispses sont nombreuses, et les détails parfois privilégiés aux dépens d'événements plus important pour l'histoire.

Il faut attendre près de la moitié du roman pour entrer dans l'action, avec l'arrivée des deux protagonistes qui changeront le quotidien du vieil homme.

À ce moment-là, la lecture devient un peu plus intéressante, même si la plupart des péripéties et le dénouement sont plus que prévisibles.

Je tiens également à relever un point positif : chaque chapitre est pourvu d'un titre étant un proverbe ou une expression, touche d'originalité !

Mon avis global reste mitigé : il ne faut s'attendre à rien d'exceptionnel mais un happy end et une lecture facile.

😐

Commenter cet article