Les deux tours, JRR Tolkien

Publié le par Le Colibri

Les deux tours, JRR Tolkien
Histoire

il s'agit du deuxième tome de la saga "Le Seigneur des Anneaux".

Après la séparation de la compagnie, on suit dans un premier temps Pippin, Merry, Aragorn, Legolas et Gimli (en gros, pas Frodon et son anneau, mais le reste).

Leur cheminement est dangereux, mais ils rencontrent des amis et gagnent une bataille. La guerre n'en est pas fini pour autant.

On retrouve ensuite Frodon, porteur de l'anneau, et son fidèle ami Sam. Alors que leurs anciens compagnons se battaient, ils continuaient leur chemin vers le pays du Seigneur Ténébreux... Périple non moins dangereux.

Mais la fin de ce tome n'est toujours pas la fin du voyage, et il s'y trouvent au contraire plutôt en mauvaise posture...

Mon avis

Il ne diffère pas beaucoup de celui que j'avais pu émettre pour le premier tome.

Là, même s'il s'agit toujours simplement d'un voyage, d'un trajet, les rebondissements sont plus nombreux ; même si certains d'entre eux sont prévisible, la plupart accentuent le suspens.

Et, comme dans le dernier épisode d'une saison d'une série moderne, le dernier chapitre du tome se termine par une situation telle qu'on ait envie de connaître la suite sans aucunement la deviner. Un tournant de l'histoire.

À nouveau cependant, chants et poésie n'ont pas eu mon adhésion. S'y sont ajouter plusieurs étonnements de la part de différents peuples de voir en réalité des êtres ou des lieux qui n'étaient pour eux que des légendes.

Je me doute bien que le but est d'accentuer l'effet magique et le caractère exceptionnel de la situation puisqu'elle permet de telles rencontres : un peu, c'est bien, plus, ça devient vite lourd.

Donc, bien sur, c'est très agréable à lire et je ne vais pas tarder à entamer le dernier tome, mais un peu trop longuet pour obtenir mon adhésion totale.

=)

Commenter cet article