Le Temps retrouvé, Marcel Proust

Publié le par Le Colibri

Le Temps retrouvé, Marcel Proust

Histoire

Ce dernier tome d'"À la recherche du Temps perdu" commence dans la continuité du précédent : le narrateur achève son séjour chez Gilberte de Saint-Loup.

S'en suit quelques années plus tard la description des comportements en temps de guerre : le patriotisme de son ami Saint-Loup, le vice amplifié de l'homosexualité de M. de Charlus, l'adaptation de la vie mondaine.

Enfin, l'histoire se termine avec le récit d'une matinée organisée chez Mme de Guermantes ; le narrateur, devenue vieux, décide d'abord d'explorer les raisons de la mémoire involontaire, ce qui sera le sujet de l'œuvre qu'il écrira. Ensuite, il peine à reconnaître ses anciennes connaissances, source de nombreuses réflexions sur le Temps et la transformation des gens et de la société.

Mon avis

Ainsi s'achève près de 5 mois passées en compagnie de Proust... Et un bon timing m'aura accompagné tout le long de la lecture : les madeleines de Commercy où je réside actuellement, l'éloge d'un opera de Wagner la veille d'une de ses représentations à laquelle j'assiste, la guerre de 14 après un week-end un Verdun...

Ce temps de lecture si long permet également de plonger tout à fait dans l'univers du narrateur : je n'avais plus retenu autant de noms de personnages depuis Harry Potter (et encore, j'avais aussi vu les films !).

Le final a été pour moi digne de celui d'un feu d'artifice - la partie la plus réussie. Je ne parle pas seulement du détail de la vocation littéraire, dont les phrases étaient pour moi parfois trop complexes après quelques miliers de pages, mais surtout du moment où le narrateur réalise sa vieillesse arrivée. Pour une fois, le récit de la sortie mondaine (que l'on retrouve dans chaque tome) mêle descriptions et impressions, le rendant bien plus intéressant.

Malgré le saut de plusieurs années non relatées, le narrateur termine son récit au crépuscule de sa vie ; on ne reste pas sur notre fin, et il est plus facile de quitter tout ce monde en fermant ce dernier tome.

Petit bemol : certains morts reviennent parfois à la vie dans des incohérences du récit. Et il faut lire les 6 premiers livres avant d'arriver à celui-ci !


=)

Commenter cet article