Je vais mieux, David Foenkinos

Publié le par Le Colibri

Je vais mieux, David Foenkinos

Histoire

Tout commence par un mal de dos du narrateur, qui devient de plus en plus douloureux sans savoir pourtant de cause médicale.

Ce maux n'est que le prologue d'autres plus grave : d'abord un fiasco professionnel lors d'une réunion importante du au piège tendu par un collègue. Ensuite, la mort de son beau-père, le divorce demandé par sa femme. Puis son licenciement. Le tout agrémenté de conflits avec ses parents et ses enfants.

C'est changement le pousse à revoir sa manière de vivre avec ses « noeuds », ce qui lui reste sur le cœur. Et aussi à prendre des initiatives inédite, comme la rénovation d'un hôtel ou une rencontre inattendue…

Le tout se termine par une fête réunissant à peu près toutes les personnes intervenu dans le récit.

Mon avis

Le récit est fluide, la lecture rapide, le personnage attachant. Ses comportements sont compréhensibles, on peut se retrouver dans les sentiments qu'il éprouve.

Comme d'habitude avec David Foenkinos, la rédaction est originale, ponctuée entre chaque chapitre de l'état de l'esprit et de la douleur du narrateur. Ce changement, cette modernité me séduisent et transformer une histoire banale en un roman non insignifiant.

Même si l'histoire reste sans surprise – malgré la fin que j'espérais autre… – les images sont belles, le romantisme présent, le message passe.

Cependant, comme je l'ai dit, la fin m'a attristée : elle semble heureuse, mais pour moi elle aurait été si Élise, la future ex femme, était redevenue celle qui partage la vie du narrateur. Peut-être parce que naïvement j'y crois encore : plutôt que de changer ma vie en changeant les gens qui la composent, j'en ai tiré l'envie d'agir pour mon amour avant qu'il ne s'effrite, de rendre ma vie (et la sienne) plus belle avec les gens que j'aime…

Demain, j'arrive !

=)

Commenter cet article