Baudelaire, par Jean-Baptiste Baronian

Publié le par Le Colibri

Baudelaire, par Jean-Baptiste Baronian


Histoire

Il s'agit là de la biographie de Baudelaire, depuis sa naissance jusqu'à sa mort : on y relate la mort de son père, le remariage de sa mère, sa mésentente avec son beau-père, mais aussi les différentes maîtresses qu'il a pu avoir, les amis et les artistes qu'il a rencontré, et enfin les différents projets d'écriture qu'il a mené à bien ou non.

Mon avis

J'ai découvert Charles Baudelaire il y a de nombreuses années déjà, par le biais d'Edgar Allan Poe dont il a traduit les contes. Et les deux personnages, l'écrivain et son traducteur, m'ont plu.

Rapidement : Baudelaire est un poète qui vécut au XIXème siècle (1821 - 1867), principalement connu pour son recueil de poèmes les "Fleurs du mal".

On découvre ici tous les tourments de l'artiste, que j'imaginais aisément à la lecture de son œuvre, ainsi que son désir obsédant de célébrité, dont je me doutais beaucoup moins. J'ai également appris quelques détails de sa relation avec Jeanne Duval, que l'on savait charnelle : j'avoue être intriguée par la manière dont elle s'y prenait pour le rendre tant sexuellement accro à elle...

J'ai apprécié le style de cette biographie. Il ne s'agit pas d'une énumération de faits et de dates qui aurait été barbante, sans non plus être trop romancé. Les descriptions sont nombreuses, et souvent assez précisé pour permettre au lecteur de s'imaginer clairement le lieu et la scène.

Et puis, le personnage de Charles Baudelaire est attachant : sa vie est une œuvre autant que ces poèmes. Je me suis vue espérer avec lui, qu'il aurait plus d'argent, qu'il arriverait à concrétiser tel ou tel projet.

Seule sa fin m'a déçue : il est parti trop vite, a perdu ses talents - sa capacité à écrire et composer des poèmes ou critiques - trop rapidement, laissant un goût d'inachevé, celui de tous ces travaux en cours qui le sont restés...
J'ai quelques fois eu cette impression au cours de la lecture du livre, que parfois plusieurs pages étaient consacrées à une même chose puis que plusieurs mois étaient passés en revue en quelques lignes.

J'ai aussi eu du mal à imaginer Baudelaire comme un poète moderne, même pour son temps : un siècle et demi plus tard, ses poèmes me paraissent tout ce qu'il y a de plus classiques, avec leur métrique précise et leur format attendu... Mes connaissances de l'histoire poétique ne sont pas assez développées.

Pour conclure, quiconque aimé l'œuvre de Baudelaire appréciera certainement ce récit de sa vie. Ce fut mon cas.

=)

Commenter cet article