Andromaque, Jean Racine

Publié le

Andromaque, Jean Racine

Histoire

A la suite de la guerre de Troie, Andromaque, du camp des vaincus, est échue à Pyrrhus, fils d'Achille. Il est aussi responsable du sort d'Astyniax, fils d'Andromaque, dont les grecs souhaitent la mort, par peur qu'il finisse par venger son peuple.

Pyrrhus est épris de la veuve, et lui propose de l'épouser et de sauver son fils : mais le souvenir de son époux défunt Hector est trop présent chez Andromaque.

En parallèle, Hermione, grecque promise à Pyrrhus se lasse de l'attendre, et Oreste, son ancien fiancé, espère la récupérer.

Mon avis

Tragédie en alexandrins bien connue pour le dilemme qu'elle propose à son personnage éponyme : sauver son fils ou rester fidèle à son époux ?

En parallèle, plus qu'un trio, un quatuor amoureux : Oreste veut Hermione qui veut Pyrrhus qui veut Andromaque... Une situation sans issue.

Le suspens est maintenu jusqu'au dernier moment, et l'issue finale n'est pas celle à laquelle on s'attend. Pourtant, cinq actes pour de simples changements d'avis sont un peu long : rien d'autre ne se passe !

Mais pour une fois dans une pièce de théâtre, la lecture est fluide malgré les alexandrins, et j'ai réussi à me souvenir de tous les personnages !

Le dossier accompagnant le texte permet de l'étudier de fond en comble : mais sans réponse corrective aux questions posées, ce n'est pas très utile.

Un classique certes et l'on comprend pourquoi, mais cela reste une pièce de théâtre avec les contraintes de l'époque qui entravent la lecture.

😐

Commenter cet article