Palomar, Italo Calvino

Publié le par Le Colibri

Histoire

 « Homme taciturne, Paloma décide un beau jour d’échapper à l’univers du langage et d’appréhender du seul regard le monde qui l’entoure. Sur la plage, au jardin, en ville, il observe. Le brin d’herbe, la vague, la parade des étourneaux, la vitrine d’un fromager, mais aussi ses semblables et lui-même. Et ce qu’il voit le laisse infiniment perplexe… L’autoportrait ironique d’un des plus grands écrivains du XXe siècle. »

Mon avis

Mon avis n’est pas un jugement de valeur, parce que j’ai conscience que ce livre est plein de poésie et de remarques pertinentes, mais je n’en ai vraiment pas apprécié la lecture.

Il m’a ennuyé, l’accumulation de questions m’a soûlé. Je voulais simplement le finir. Peut-être n’étais-je pas dans le bon état d’esprit, parce que j’avais déjà lu ce livre et que j’en gardais pourtant un bon souvenir.

C’est pourquoi mon avis ne saura être complètement négatif ; mais je ne sais vous le conseiller ou non.

 

😐

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article