Ne pariez jamais votre tête au diable, Edgar Allan Poe

Publié le par Le Colibri

Histoire

Il s’agit d’un recueil de nouvelles de Poe non traduites par Charles Baudelaire et ordonnées de manières chronologiques. Souvent drôles et déconcertantes, parfois angoissantes, elles sont au nombre de vingt-six.

On y retrouve les rencontres d’un duc ou encore d’un parieur avec le diable, un homme à qui le refus de porter des lunettes jouera des tours, ou encore des conseils pour écrire « un article à la Blackwood » qui seront aussitôt mis en pratique.

Mais encore la correction particulière d’un article de journal, un conte original de Schéhérazade, la description d’un magnifique paysage, un traité sur les « affaires » et j’en passe…

Mon avis

Edgar Allan Poe est depuis longtemps mon auteur favori ; même si ce n’est pas par ces nouvelles que je l’ai découvert, elles sont fort agréables à lire.

Les histoires sont plutôt courtes, mettent en scène des personnages plain d’ironie, et ont quasiment toutes une intention, un message de l’auteur à faire passer. Il peut s’agir de parodie, de critiques ouvertes (des rédacteurs en chef par exemple), d’opinion scientifique ou religieuse.

Mais avant tout, l’objectif (atteint pour moi) est bien de divertir le lecteur : j’ai dévoré ces nouvelles les unes après les autres avec appétit, et attends avec impatience de croiser un prochain volume de nouvelles de Poe dans ma bibliothèque.

L’auteur peut vous sembler classique, certaines phrases complexes parfois rédhibitoires, mais je vous conseille vraiment d’aller au-delà : la découverte en vaut le coup.

A lire et relire, et à comprendre de plus en plus avec les années (qui apportent un peu de culture et d’autres points de vue).

 

:D

Ne pariez jamais votre tête au diable, Edgar Allan Poe

Commenter cet article