Harry Potter and the deathly hallows, JK Rowling

Publié le par Le Colibri

Harry Potter and the deathly hallows, JK Rowling

Histoire

Dans ce dernier tome d’Harry Potter, Dumbledore est mort et a légué à Harry et ses amis Ron et Hermione une mission : retrouver les horcruxes dans lesquels Voldemort a emprisonné une partie de son âme. Une fois détruits, il sera alors possible de tuer le mage noir…

Mais la quête n’est pas facile, autant pour les trouver que pour les détruire. De plus, le ministère est tombé aux mains des Mangemorts, et les membres de l’Ordre sont traqués et doivent se cacher.

Sur le chemin des horcruxes, Harry retrouve une autre quête qui avait été celles de Dumbledore : les Reliques de la Mort.

Malgré les tentations de puissances de ses reliques, Harry fait ses choix, qui l’amèneront à la fameuse bataille de Poudlard… où tout l’avenir se joue.

Mon avis

Le final est à la hauteur de la saga : intense, intéressant, plein d’action. Plein de courage et de scènes de vérité, il est particulièrement intéressant car il explique tout : chaque action s’emboite exactement dans le plan de JK Rowling.

Les personnages principaux sont désormais des adultes, plein de complexité, loin des enfants rencontrés près de 7 ans plus tôt…

On retrouve dans ce tome les scènes les plus majeures, les plus « cultes » : les explications et la fameuse réplique « Always » de Severus Snape, qui changeront totalement notre vision lors des relectures… Bellatrix vaincue par Molly. Le sacrifice d’Harry.

En plus, la fin est heureuse, malgré les nombreuses pertes. Seul l’épilogue est pour moi un peu décevant : donnant trop peu d’informations, il coupe cependant la voie à une suite. Et après l’adolescence exceptionnelle d’Harry, Ron et Hermione, on voudrait savoir ce qu’est leur vie d’adulte !

Parce qu’il faut le dire, on est maintenant définitivement fan du « Boy who lives ».

A lire. Absolument.

😃

PS : Lors de la lecture, je n’ai pu m’empêcher de penser également au dernier film, certainement lui aussi le plus réussi de la saga : les scènes sont très bien représentées, rendues, et même si le livre est plus précis, pas grand-chose ne manque !

Commenter cet article