Opération Samson, Seymour M. Hersh

Publié le par Le Colibri

Opération Samson, Seymour M. Hersh

Histoire

Le sous-titre de ce livre est un bon résumé : "Comment Israël a acquis la bombe atomique".

Il relate, en s'appuyant au fil des chapitres sur les histoires de certains hommes (d'état pour la plupart) et sur des témoignages, les différentes étapes et péripéties de la "construction" par l'état d'Israël d'armes nucléaires, des années cinquante à 1991.

Sont évoqués l'espionnage, la guerre froide, l'aide apportée par les français et celle apportée aux sud-africains. Le comportement de la haute administration américaine est critiqué pour la manipulation qu'elle fait de l'information, et la majorité des journalistes aussi.

L'auteur décrit également le comportement des présidents des États-Unis successifs face à cette situation.

Mon avis

Mon intérêt a décru au fur et à mesure de la lecture : le sujet ne m’intéressait pas politiquement suffisamment. J'ai bien aimé le début, parce qu'après 3 ans à travailler dans une centrale nucléaire je comprenais un peu de l'aspect technique.

L'investigation et l'analyse journalistique étaient intéressantes mais même si tous les chapitres concernent le même sujet, ils me semblent construits comme des articles indépendants autour d'un même thème. J'aurais préféré une rédaction chronologique que thématique : j'ai eu du mal à suivre parfois (je m'en rendais compte car d'un chapitre à l'autre le président américain changeait, puis redevenait le même) et cela a freiné mon enthousiasme.

J'ai également trouvé intéressant de découvrir le fonctionnement des administrations, les secrets et préoccupations de chacun. Le comportement d'enfant pourri gâté d'Israël m'a choqué : ils se plaignent de cachoteries des États-Unis et leur mentent comme des arracheurs de dents, font des crises lorsqu'ils n'obtiennent pas ce qu'ils veulent mais ne sont pas prêts à faire des concessions... J'ai partagé l'étonnement de l'auteur vis-à-vis du comportement plus que laxiste des États-Unis face à Israël, sans contrepartie !

Autre fait dérangeant pour moi : l'auteur parle de lui à la 3ème personne (exemple : "l'auteur a rencontré [...]").

En résumé : une écriture plus adapté à un article qu'à un livre, je conseille celui-ci seulement à ceux que le sujet de la bombe nucléaire israélienne intéressent particulièrement.

=|

Commenter cet article